Ginseng : ses effets sur la memoire

Le trou noir ! Vous cherchez partout….Impossible de retrouver vos clefs au moment de partir de chez vous…

La mémoire qui flanche ! Vous ne vous souvenez plus de votre code de Carte Bancaire …
Cela vous arrive devant tout le monde au moment de payer à la caisse du supermarché.

Derrière, dans la queue, on fait des réflexions désobligeantes !

Le téléphone sonne ! C’est l’assistante de votre dentiste qui vous appelle…Vous avez oublié votre rendez-vous ! Vous ne vous souvenez plus du nom d’un chanteur ! Vous avez beau chercher … vous avez oublié !

Ce n’est pas la première fois, cela a même tendance à se multiplier !

Avec l’âge, notre mémoire a tendance à montrer des signes  de défaillance mais ce n’est pas irrémédiable. On sait que le ginseng est un stimulant du système nerveux mais on sait moins qu’il favorise l’apprentissage et améliore les processus de mémorisation.

C’est la raison pour la quelle les étudiants en Chine et en Corée consomment du ginseng lors de la préparation de leurs examens. 

Les etudes cliniques sur l’homme

Les etudes du Professeur Medvedev

C‘est dans son institut de Vladivostok,  sur les bords du Pacifique en Sibérie orientale, que le Professeur Medvedev testa le ginseng sur les facultés cognitives et mémorielles d’opérateurs radio. Ils envoyaient et recevaient des groupes de codes chiffrés qu’ils devaient ensuite traduire en langage clair.

Les opérateurs qui avaient consommé du ginseng s’acquittaient bien mieux de leur tâche. Ils transmettaient beaucoup plus vite et avec beaucoup moins de fautes que les autres opérateurs sans ginseng !

Une première preuve de l’amélioration des facultés mémorielles par le ginseng sur l’homme était ainsi apportée.

Les etudes du Professeur Sandberg

D’autres expériences menées en Suède par le Professeur Sandberg le confirmèrent. Des étudiants furent soumis à des tests de chemins labyrinthiques compliqués. Une fois le bon chemin découvert, on laissait le temps passer. Puis, on les soumettait à nouveau au même test de chemin.

Dès le début de l’expérience, les étudiants étaient divisés en 2 groupes. L’un des groupes consommait du ginseng, l’autre groupe ingurgitait un placebo. Bien entendu, nul ne savait s’il avait pris du ginseng ou le placebo.

Là aussi les résultats du groupe ginseng furent bien meilleurs que ceux du groupe placebo ! De manière significative les étudiants ginseng avaient une faculté d’apprentissage améliorée et une bien meilleure mémoire.

Sur des tests faits sur des personnes âgées souffrant de troubles de mémoire, il fut également démontré une amélioration de leur concentration et de leurs facultés mémorielles grâce au ginseng.

Des etudes cliniques sur l’animal

Les premières expériences cliniques ont été faites sur des souris. On apprenait à ces animaux de laboratoire à parcourir un chemin compliqué. Lorsqu’elles réussissaient à découvrir la bonne issue, elles découvraient un morceau de fromage en récompense.

L’expérience était  interrompue et on laissait le temps s’écouler pour que l’oubli fasse son oeuvre. On relançait alors les souris sur le même chemin.

Au départ, on diffusait l’odeur du même fromage. Mais on donnait à la moitié du groupe de souris une petite quantité de ginseng tandis que l’autre moitié ne recevait rien.

Les résultats furent significatifs. Les souris qui avaient consommé du ginseng retrouvaient plus vite le bon chemin 





 

acheter ginseng




Les articles de ce site ne remplace en aucun cas un avis médical indispensable dans
l’établissement d’un diagnostic et dans l’appréciation de la gravité d’une pathologie.
BL E-COM © 2011- tous droits réservés | Photos illustratives | Mentions Legales | CGV

copyright ginseng rouge


Les articles de ce site ne remplace en aucun cas un avis médical indispensable dans
l’établissement d’un diagnostic et dans l’appréciation de la gravité d’une pathologie.
BL E-COM © 2011- tous droits réservés | Photos illustratives | Mentions Legales | CGV

copyright ginseng rouge